Audi accélère sur l’électrique - un planning (très) chargé d’ici 2025 - Android

Audi accélère sur l’électrique - un planning (très) chargé d’ici 2025 - Android

Détaillée dans un communiqué de presse officiel, la stratégie d’électrification de la marque aux anneaux s’articule désormais autour d’un investissement de douze milliards d’euros uniquement dédiés à la mobilité électrique. Audi n’a pas passé la seconde, mais bel et bien la troisième. La filiale de Volkswagen a présenté sa feuille de route à court terme Lire la suite

Détaillée dans un communiqué de presse officiel, la stratégie d’électrification de la marque aux anneaux s’articule désormais autour d’un investissement de douze milliards d’euros uniquement dédiés à la mobilité électrique.

Audi n’a pas passé la seconde, mais bel et bien la troisième. La filiale de Volkswagen a présenté sa feuille de route à court terme portant sur les cinq prochaines années 2020 – 2024. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le groupe allemand place l’électrique au cœur de sa stratégie : 37 milliards d’euros d’investissement global, dont 12 milliards exclusivement réservés à la mobilité électrique.

L’électrique, 40 % des ventes d’ici 2025

« Nous accélérons notre feuille de route dédiée à l’électrique. Avec un investissement d’environ 12 milliards d’euros courant jusqu’à 2024, l’entreprise dépense dans la mobilité électrique comme jamais elle l’a fait auparavant », a déclaré Alexander Seitz, membre du conseil de gestion financier d’Audi AG, dans le communiqué de presse publié pour l’occasion.

Ce pactole servira notamment à booster la recherche et le développement, mais aussi les usines de production. Le fait est qu’un total de trente nouveaux véhicules électrifiés, dont vingt équipés d’une motorisation 100 % électrique, débarqueront sur le catalogue d’Audi d’ici l’année 2025. La firme d’outre-Rhin se fixe des objectifs ambitieux : 40 % de ses ventes mondiales devront être électriques et hybrides dans cinq ans.

Plateforme modulaire haut de gamme

Ce mastodonte investissement lui permettra également de poursuivre le développement d’une plateforme modulaire haut de gamme aux côtés de son partenaire Porsche, propriété lui aussi de Volkswagen. Pour dégager autant de fonds, Audi s’appuie sur son programme d’amélioration des bénéfices enclenché il y a deux ans, lequel est censé libérer 15 milliards d’euros d’ici 2022 grâce à des ajustements effectués au niveau des dépenses et des investissements. Quatre milliards d’euros auraient déjà été récupérés.

Audi e-tron Sportback officialisé : un SUV électrique au design charmeur, le tarif l’est un peu moins

Audi

02/12/2019 11:06 AM