Orange lorgne avidement sur l’Afrique pour se développer - Android

Orange lorgne avidement sur l’Afrique pour se développer - Android

À l'occasion de l'ouverture d'un siège à Casablanca au Maroc, Orange a affiché ses ambitions sur le marché africain sur lequel il mise beaucoup pour les années à venir. Orange est un opérateur télécom très présent en Afrique. L’entreprise a récemment inauguré le siège de sa filiale OMEA (Orange Middle East & Africa) à Casablanca Lire la suite

À l'occasion de l'ouverture d'un siège à Casablanca au Maroc, Orange a affiché ses ambitions sur le marché africain sur lequel il mise beaucoup pour les années à venir.

Logo Orange

Orange est un opérateur télécom très présent en Afrique. L’entreprise a récemment inauguré le siège de sa filiale OMEA (Orange Middle East & Africa) à Casablanca au Maroc. L’occasion pour son président, Stéphane Richard, d’afficher ses ambitions sur le continent comme le relate le média Les Echos.

Le PDG du groupe le dit sans détour : « l’Afrique, c’est l’avenir d’Orange ». Concrètement, comme cela va-t-il se traduire ? Si le plan d’Orange se déroule comme prévu, le continent africain comptera pour 20 % de ses revenus globaux d’ici 2025. Cela représenterait une hausse de 7 points par rapport à aujourd’hui. « S’il y a une expansion géographique, nous pouvons peut-être aller jusqu’à 30 % », ajoute Stéphane Richard.

Pour aller plus loin
Quel est le meilleur opérateur mobile, Bouygues, Free, Orange...

Le journal Les Echos rappelle par ailleurs que l’Éthiopie est dans le viseur d’Orange depuis que le pays souhaite ouvrir son marché télécoms à la concurrence pour mettre fin au monopole étatique toujours en vigueur aujourd’hui sur un marché où seul le réseau 2G est déployé.

En quête d’opportunités

Au-delà de cela, la direction d’Orange reste assez vague sur les pays où il compte déployer ses activités.

Il y a des économies africaines importantes où nous ne sommes pas présents. Si nous avons des opportunités, nous les regarderons sérieusement.


À cet égard, sur les 54 pays en Afrique, « nous sommes opérateurs dans 18 d’entre eux », rappelle Stéphane Richard. Soulignons au passage qu’Orange en Afrique peut aussi compter sur la popularité de son service Orange Money disponible dans 14 États. Développer ses activités télécoms permettrait évidemment à l’entreprise de propulser davantage sa plateforme de transfert d’argent de mobile à mobile.

5G : le premier forfait mobile d’Orange sera plus cher et sortira cet été

Les Echos

10/01/2020 10:30 AM