TikTok accusé d’envoyer des données à la Chine sans autorisation - Android

TikTok accusé d’envoyer des données à la Chine sans autorisation - Android

Faut-il se méfier de l’innocente plateforme de partages vidéo qu’est TikTok ? Cette dernière est visée depuis quelques jours par un début d’action collective déposée en Californie. On y apprend que l’application enverrait vers la Chine de nombreuses données personnelles non anonymisées, tout en piochant dans certains fichiers des utilisateurs. 15 secondes de vidéo pour Lire la suite

Faut-il se méfier de l’innocente plateforme de partages vidéo qu’est TikTok ? Cette dernière est visée depuis quelques jours par un début d’action collective déposée en Californie. On y apprend que l’application enverrait vers la Chine de nombreuses données personnelles non anonymisées, tout en piochant dans certains fichiers des utilisateurs.

15 secondes de vidéo pour combien de données personnelles envoyées vers la Chine ? C’est un peu la question soulevée par un recours collectif déposé la semaine dernière auprès de la Cour fédérale de Californie par une étudiante originaire de Palo Alto. Selon cette action, TikTok, propriété du chinois ByteDance, inclurait « un système Chinois de surveillance logiciel » permettant de collecter secrètement d’importantes quantités de données personnelles pour les envoyer vers la Chine. Ces données permettraient en outre d’identifier facilement les utilisateurs. Des accusations d’espionnage récurrentes pour l’application de partage de vidéos, très populaire chez les adolescents.

L’amusement innocent de TikTok se paie au prix fort



Toujours selon cette action collective, ByteDance utiliserait sans leur accord certains fichiers des utilisateurs de TikTok, comme par exemple des brouillons vidéo. Le groupe chinois est par ailleurs accusé d’avoir mis en place une politique de confidentialité, jugée « ambiguë », qui permettrait d’identifier, de profiler et de suivre à la trace les utilisateurs américains de la plateforme. Ce prétendu suivi serait utilisé par l’entreprise pour proposer de la publicité ciblée sur TikTok. « L’amusement innocent de TikTok se paie au prix fort », avance enfin l’action en justice déposée fin novembre.

Utilisatrice de TikTok, Misty Hong, l’étudiante à l’origine de ce recours, estime que ByteDance profite des vidéos filmées depuis son application pour collecter des données biométriques sur ses utilisateurs (grâce aux nombreux visages filmés en gros plans). Ces vidéos seraient exploitées de manière opaque sans l’accord de l’utilisateur et avant même que ce dernier ait sauvegardé ou partagé lesdits clips sur la plateforme, avance la plainte déposée la semaine dernière.

Pour appuyer ses allégations, Misty Hong explique avoir téléchargé TikTok en mars ou avril 2019, mais sans créer de compte sur le service. Quelques mois plus tard, TikTok lui aurait créé automatiquement un compte et aurait transmis sur des serveurs chinois une poignée de vidéos filmées avec l’application (mais jamais partagées ou enregistrées sur le service, précise-t-elle), au même titre que des données personnelles.

TikTok glanerait des données même quand l’app est fermée

Parmi les données personnelles supposément glanées par TikTok : des numéros de téléphone, les contacts de l’utilisateur sur les réseaux sociaux, son adresse mail, son adresse IP, ou encore sa géolocalisation. Selon le dossier déposé auprès de la Cour fédérale de Californie, ByteDance utiliserait par la suite des subterfuges pour transférer ces informations en Chine, tandis que TikTok continuerait de glaner des données (biométriques, notamment) même après que l’application a été fermée.

Cette class action californienne, qui s’appuie sur de nombreux articles à charge publiés par CNBC, Quartz et Affinity Magazine ces derniers mois, fait écho aux inquiétudes persistantes des autorités américaines à l’égard de TikTok. Pour rappel, l’application a passé courant novembre la barre des 1,5 milliard de téléchargements à travers le globe.

Contactés par Cnet US, TikTok et Misty Hong n’ont pas donné suite aux demandes de commentaires du média.

TikTok soupçonné de menacer la sécurité nationale aux États-Unis

Cnet US

03/12/2019 02:05 PM