Bethesda annonce Orion pour s’attaquer au plus gros problème du cloud gaming - Android

Bethesda annonce Orion pour s’attaquer au plus gros problème du cloud gaming - Android

Bethesda, un studio de jeux vidéo américain, a présenté sa technologie Orion. L’objectif est d’améliorer l’expérience des utilisateurs du cloud gaming. Pendant que l’on s’attend à avoir de plus en plus de plateformes de cloud gaming, à l’image de Google Stadia et Microsoft xCloud, Bethesda vient de présenter une technologie d’optimisation qui pourra être déployée sur Lire la suite

Bethesda, un studio de jeux vidéo américain, a présenté sa technologie Orion. L’objectif est d’améliorer l’expérience des utilisateurs du cloud gaming.

Pendant que l’on s’attend à avoir de plus en plus de plateformes de cloud gaming, à l’image de Google Stadia et Microsoft xCloud, Bethesda vient de présenter une technologie d’optimisation qui pourra être déployée sur différents moteurs de jeu.

Son nom est Orion, l’idée est de rendre encore plus accessible le cloud gaming en optimisant directement les jeux. Orion réduirait ainsi la bande passante nécessaire au streaming de 40 %, mais aussi de 30 % le temps nécessaire à l’encodage d’une image vidéo et de 20 % le calcul requis par les serveurs. Orion délègue localement certaines tâches de traitement au moteur de jeu plutôt que de les exécuter au fur et à mesure qu’elles sont transmises au joueur via Internet.

Théoriquement, Orion s’attaque donc aux plus gros problèmes auxquels sont confrontés les jeux sur le cloud : la latence, mais aussi l’accessibilité du service. Cela pourrait permettre de toucher beaucoup plus de gens en réduisant la vitesse minimale Internet requise pour jouer via des serveurs distants. Pour une plateforme comme Stadia, 25 Mbps de débit descendant sont suggérés, au moins 15 Mbps pour Shadow. Orion promet ainsi de réduire le temps de latence et améliorer la qualité de l’image.

Orion permettrait également d’offrir de belles économies aux créateurs de plateformes cloud gaming, ils auraient moins de centres de données à gérer étant donné que la distance entre le centre de données et l’utilisateur sera un critère moins important. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises qui ne disposent pas des énormes ressources de Google, de Sony, ou encore de Microsoft.

Les plateformes de cloud gaming devront activer Orion, mais c’est aussi aux développeurs d’intégrer la technologie dans leurs jeux. En attendant, Bethesda a officialisé le support d’Orion dans le prochain Doom Eternal, qui sera proposé sur Google Stadia.

10/06/2019 06:56 AM