Foxconn est prêt à délocaliser la production d’iPhone au besoin - Android

Foxconn est prêt à délocaliser la production d’iPhone au besoin - Android

Avec la guerre économique qui oppose la Chine aux États-Unis, les principaux acteurs de ces deux pays qui coopèrent se préparent déjà au pire. Dans le cas de l’iPhone, Foxconn promet qu’il soutiendra Apple et qu’il a une production suffisante en dehors du pays pour cela. Crédit image : REUTERS/Bobby Yip Les tensions économiques sont Lire la suite

Avec la guerre économique qui oppose la Chine aux États-Unis, les principaux acteurs de ces deux pays qui coopèrent se préparent déjà au pire. Dans le cas de l’iPhone, Foxconn promet qu’il soutiendra Apple et qu’il a une production suffisante en dehors du pays pour cela.

Crédit image : REUTERS/Bobby Yip

Les tensions économiques sont fortes entre les États-Unis et la Chine. Depuis le décret de Trump visant à mettre Huawei sur la liste noire des entreprises exerçant sur le sol américain, de nombreux acteurs du marché ont peur des représailles et des suites de cette histoire, d’autant que le gouvernement chinois s’est déjà dit prêt à contre-attaquer.

Cette guerre froide économique qui oppose les deux gouvernements ne plait cependant pas vraiment aux entreprises. Google par exemple fait corps aux côtés de Huawei pour éviter que son partenaire ne soit trop longuement banni. On peut également citer Apple (firme américaine) et Foxconn (dont le plus gros de la production se situe à Shenzhen), qui ont affirmé ne pas avoir peur pour l’avenir de leurs marques.

Les infrastructures nécessaires hors de Chine

L’assembleur de l’iPhone a souhaité rassurer publiquement son client. Young Liu, un haut responsable de Foxconn, a déclaré à Bloomberg que « 25 % de la capacité de production [de Foxconn] se situe en dehors de Chine » et assure pouvoir « aider Apple à répondre à ses besoins sur le marché américain ».

Cette sortie médiatique fait suite à la hausse des taxes douanières des produits importés de la Chine aux États-Unis. Depuis le 10 mai, les droits de douane sur les produits importés de Chine sont passés de 10 à 25 %.

Cette taxe pourrait conduire à une hausse des coûts de l’iPhone, et la déclaration de Foxconn permet donc aussi bien de rassurer Apple que ses clients qui pouvaient s’attendre à une répercussion de ces coûts sur le prix final du smartphone.

Face à la menace chinoise, les États-Unis veulent être plus autonomes sur les métaux rares

BusinessInsider

12/06/2019 10:00 AM