Huawei - la chute de ses ventes ne toucherait pas que la France - Android

Huawei - la chute de ses ventes ne toucherait pas que la France - Android

Nous avons observé récemment que suite à l’interdiction du gouvernement Donald Trump, les ventes de smartphones Huawei auraient chuté en France. L’Allemagne semble s’y rajouter selon WinFuture. Huawei subit toujours la crise de confiance américaine, propulsée par le gouvernement Trump qui a interdit aux entreprises américaines d’interagir avec l’entreprise chinoise. Si la marque se veut Lire la suite

Nous avons observé récemment que suite à l’interdiction du gouvernement Donald Trump, les ventes de smartphones Huawei auraient chuté en France. L’Allemagne semble s’y rajouter selon WinFuture.

Huawei subit toujours la crise de confiance américaine, propulsée par le gouvernement Trump qui a interdit aux entreprises américaines d’interagir avec l’entreprise chinoise. Si la marque se veut confiante, il semble tout de même qu’un contrecoup important soit à enregistrer.

Une source nous avait déjà indiqué que les ventes de smartphones avaient chuté en France. Il semble que l’impact soit plus global encore, comme nous l’indique WinFuture.

Chute possible des smartphones Huawei en Allemagne

Le site de Roland Quandt, source respectée du mobile, a pu s’entretenir avec une source du secteur allemand des télécoms. Selon celle-ci, les clients allemands sont de moins en moins enclins à acheter des produits Huawei à cause du bannissement américain, mais WinFuture précise tout de même qu’il n’a pas pu recouper cette information avec d’autres sources.

L’acteur des télécoms s’appuie sur les chiffres GfK, qui indiquent que Huawei est passé de 26% de parts de marché à 6% sur le mois de mai. De tels chiffres peuvent être inquiétants pour sûr, mais sont aussi soumis à énormément de fluctuations semaine après semaine.

Des statistiques sur un mois peuvent donc être massivement influencées par d’autres facteurs comme les promotions des concurrents ou le pouvoir d’achat sur le mois. Il faut donc prendre avec réserve cette déclaration, même si l’acteur télécom cité doit également s’appuyer sur d’autres éléments.

L’activité télécom est la plus touchée

Plus intéressant cependant, la même source indique que la demande en matériel télécom de Huawei a largement chuté. Les clients traditionnels de Huawei se seraient tournés à court terme vers d’autres fournisseurs, notamment Nokia, pour éviter le moindre problème.

C’est sur ce terrain que Huawei est principalement attaqué par le gouvernement Trump, et là où il a le plus à perdre. En France, on observe une certaine prudence sans rien bannir.

Affaire Huawei : comment réagissent les boutiques Orange, SFR et Bouygues

WinFuture

12/06/2019 08:22 AM