Rocketman - la mini « Mini Cooper » pourrait goûter à l’électrique en 2022 - Android

Rocketman - la mini « Mini Cooper » pourrait goûter à l’électrique en 2022 - Android

Après la Mini Cooper SE électrique, la marque britannique pourrait remettre au goût du jour sa Mini Rocketman qui épouserait elle aussi le zéro émission. Pour une production prévue dans le courant de l’année 2022. Rappelez-vous : en 2011, Mini Cooper présentait pour la toute première fois sa Mini Rocketman sous la forme d’un concept au salon Lire la suite

Après la Mini Cooper SE électrique, la marque britannique pourrait remettre au goût du jour sa Mini Rocketman qui épouserait elle aussi le zéro émission. Pour une production prévue dans le courant de l’année 2022.

Rappelez-vous : en 2011, Mini Cooper présentait pour la toute première fois sa Mini Rocketman sous la forme d’un concept au salon automobile de Genève. Sans qu’une production en série ait abouti par la suite. Particularité de ce quatre roues à trois portes : son format miniature laissant la place à seulement trois personnes au sein de son habitacle.

Le feu vert de BMW

Quelques années plus tard, le modèle semble de nouveau séduire les équipes de Volkswagen, propriétaire de l’entreprise depuis 1994. La firme d’outre-Rhin aurait même donné son feu vert pour offrir une seconde vie à la Rocketman. Mais à l’heure où l’électrique semble légion chez tous les fabricants, cette mini-Mini s’équiperait d’une motorisation zéro émission à en croire le média spécialisé Autocar.

Pour ce faire, la multinationale aurait ainsi créé une joint-venture — répondant au nom de Spotlight Automotive — aux côtés du constructeur chinois Great Wall Motors, dont l’usine basée à Jiangsu, en Chine, se chargerait d’assembler le produit. Autant d’informations confirmées par un officiel de BMW.

Objectif 2022

« Nous travaillons sur des plans inspirés du modèle Rocketman. C’est une voiture que nous étudions depuis longtemps. Mais pour la fabriquer profitablement à un prix que les clients accepteront de payer, nous avons besoin d’un partenaire pour partager les coûts. Great Wall Motors nous a offert cette opportunité en partageant une plateforme qui sera utilisée par Mini », a-t-il déclaré à nos collègues britanniques.

La Rocketman piocherait ainsi dans certains éléments techniques de l’Ora R1, citadine compacte justement développée par Great Wall Motors, dont les dimensions se rapprochent très fortement du concept de 2011. Toujours selon Autocar, si production il y a, un lancement pourrait avoir lieu dans le courant de l’année 2022.

Mini Cooper SE : la nouvelle citadine électrique qui vient titiller ses rivales françaises

Autocar

11/07/2019 02:01 PM